L’amertume n’a pas d’odeur

Je me rappelle une vieille conversation avec Dame Blanche sur les mérites comparés du thé et du café. Comme moi, elle est indubitablement thé. Pour autant, le café a ses mérites, notamment son odeur. Sauf qu’au goût, à l’odeur s’ajoute une légère amertume qui gâche l’expérience. «Si ça goûtait ce que ça sent, j’adorerais le café» a-t-elle dit en substance. Dame Blanche a épousé un homme qui aime le café. La chanceuse a donc le beurre et l’argent du beurre: l’odeur du café dans sa maison sans l’obligation de le consommer.

Bref, je me rappelais ce détail ces derniers temps en buvant un café dans une maison de torréfaction des environs. J’ai longuement clamé ne pas aimer le café, mais il y a des nuances. Notamment, j’aime ressayer les choses que je n’aime pas de temps à autre; pas pour voir si mon goût a changé, mais pour m’habituer le goût, le domestiquer (mais ça va prendre un bout de temps avant que je fasse ça avec des olives). Concernant le café, c’est un gros avantage d’aimer ça dans le coin, où beaucoup d’endroit servent des cafés corrects, voire de bonne qualité, et de mauvais thés. Donc ces derniers temps m’est pris l’envie d’en boire à l’occasion. Je m’habitue. Je commence à aimer ça.

Et en dégustant je repense à cette amertume qu’on ne peut pas sentir.

Publicités

Étiquettes : ,

Une Réponse to “L’amertume n’a pas d’odeur”

  1. dame_balnche Says:

    😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :