L’après-danse

Un après-midi complet d’ateliers qui n’étaient pas de tout repos.

Intermède: souper entre amis. Délicieux. Merci à la charmante demoiselle qui nous a reçu.

Une grosse soirée; quelques cinq heures de danse.

J’arrive chez moi et J’AI FAIM!!!

J’ai besoin de quelques glucides. J’ai besoin, surtout, de SEL.

Mon premier geste est de couper une tomate en tranches et de déverser la salière dessus. Un peu de poivre pour faire illusion. Je dévore les tranches avec application. Et je n’en ai pas assez.

Je fais bouillir de l’eau. Mon plan est de me préparer un macaroni super salé. Pendant que les pâtes mijotent et s’amolissent jusqu’à devenir mangeables, je rape du fromage. Beaucoup.

Il n’y a pas assez de macaroni pour faire un repas. Juste une grosse collation. Je renverse le sel de céleri. Un tantinet de poivre, un peu de basilic. Et des tonnes de fromage rapé. Le tout est rustique. Sans doute pas mangeable pour le palais moyen en état normal. Mais j’ai ma dose de sel. Je remplis mon estomac. J’en suis fort satisfait.

Ma faim calmé, je prends deux tasses d’eau pour faire disparaître le goût persistant du trop-plein de sel.

Et maintenant: Bonne nuit!

Publicités

Étiquettes :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :