Désuet?

Hier je lisais un article sur les 100 jours d’Obama.

Et je me suis posé des questions. Pas sur Obama. Pas sur la politique.

Sur le subjonctif.

C’est moi ou le subjonctif est en train de tomber en désuétude?

Extraits:

Je réalise que les pouvoirs du président ont des limites. Je ne peux pas appuyer sur un bouton, et faire en sorte que les banquiers font [sic] tout ce que je veux.

« Que les banquiers fassent tout ce que je veux », peut-être?

D’après eux, ce serait comme fermer la porte de la grange après que les chevaux se sont [sic] échappés, parce que nous avons déjà des cas aux Etats-Unis.

« Après que les chevaux se soient échappés », peut-être?

Je ne suis pas un super crack de la langue française, mais des fois, ça m’écorche les yeux et les oreilles. Peut-être un linguiste pourrait-il m’expliquer pourquoi le subjonctif est de plus en plus boudé, jusque sous les plumes des journalistes. Peut-être que c’est une évolution de la langue. Peut-être aussi que c’est laid.

Publicités

Étiquettes :

6 Réponses to “Désuet?”

  1. dame_blanche Says:

    Il ne parlait pas en anglais le type?

  2. Déréglé temporel Says:

    Obama, oui, mais pas le journaliste qui a transcrit et traduit ses propos en français. Les erreurs de conjugaisons ont peut-être été induites par le fait que les concordances de temps ne sont pas les mêmes en anglais, mais ça n’excuse rien.

  3. Arkalys Says:

    Peut-être aussi qu’on est de plus en plus laxiste en ce qui concerne les fautes d’orthographe et surtout de grammaire et qu’on laisse des gens qui sont loin de maîtriser le français accéder à des postes qui exigent pourtant une maîtrise bonne, voire excellente. Y’a qu’à voir en histoire…
    Allez, hop, tout le monde au pain sec et au manuel de grammaire à l’école primaire, et tolérance zéro pour les études et concours qui demandent de la rédaction ! M’en vais vous apprendre à écrire, moi, tas de barbares !!

  4. Mel Says:

    Après « faire en sorte que » on peut utiliser aussi bien l’indicatif que le subjonctif, c’est une question de sens. Comme nous sommes dans le cadre d’une traduction, nous pouvons nous questionner sur le sens donné à l’origine à cette phrase : est-ce que le fait que les banquiers obéissent est une coséquence de l’appui sur le bouton ou la finalité de l’appui sur le bouton ? Dans le premier cas, il n’y a pas d’erreur, c’est bien l’indicatif que l’on doit utiliser. Dans le second cas, vous avez raison. Quoi qu’il en soit, il est intéressant de se pencher sur l’emploi courant du subjonctif.
    Par contre, après « après que » c’est toujours de l’indicatif, donc il n’y a pas de faute ici.

  5. Déréglé temporel Says:

    Désolé, j’ai beau lire et relire lesdites phrases, je ne vois pas comment on peut employer autre chose que le subjonctif.
    Je veux bien vérifier, mais je vais aussi dévoiler ma mauvaise foi: si la grammaire vous donne raison sur ce point je suis prêt à changer la grammaire tellement c’est laid.

  6. Déréglé temporel Says:

    D’après ma grammaire, si c’est une supposition, on doit employer le subjonctif. Or, comme la possibilité que les chevaux se soient enfuis, dans cet exemple, est hypothétique, le subjonctif est… impératif.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :