Les spectacles de l’ENC

Je suis allé voir les deux spectacles des finissants de l’ENC, et je me suis régalé. Les critiques (et mes parents) ont préféré Rosso di Serra à Scène de Crime, mais c’est une affaire de goût, puisqu’il s’agit de deux spectacles très différents dans leurs thèmes et ambiances. C’est ce que reconnaît la critique du devoir en fin d’article. À mon avis, ils sont tous deux supérieurs à ceux de l’année dernière (pourtant très bons).

Comme c’est la tradition dans les spectacles de fin d’année à l’ENC, les spectacles sont montés par des metteurs en scène invités, les finissants font les numéros principaux, les élèves de deuxième année font les personnages de soutien tandis que les élèves de première année font l’animation avant le spectacle.

Dans cet article, j’ai mis en lien plusieurs vidéos YouTube. Il s’agit des numéros des finissants à l’épreuve synthèse, quand ils ont choisi de les rendre disponibles (et que je les ai trouvés). Ce sont ces numéros qu’on trouve dans les spectacles, mais après un travail d’adaptation destiné à les mettre en accord avec leurs scénarios respectifs. Dans les spectacles, donc, la durée du numéro, les costumes, la musique, le personnage, le ressenti peut changer radicalement. Évidemment, pour le lecteur qui passe par là, mieux vaut prévoir du le temps s’il veut les voir, parce que tous ces vidéos (de 5 à 9 minutes) mis bout-à-bout, ça fait long.

Dans Rosso di Serra, un petit théâtre est racheté par des promoteurs rapaces désireux de construire un gros complexe de « divertissement ». Le théâtre est détruit, ses artistes et ses marionnettes jetés au dépotoir. Le spectacle joue sur l’opposition entre l’art bohème (le jongleur, sur une île après la pluie) et  l’industrie du divertissement (le numéro d’échelle, transposé en promoteur toujours à la course). Il y a parfois des rencontres (entre une assistante angoissée et une brute au grand coeur venue auditionner) Ambiantes gitanes, pétillement de magie, humour et émerveillement sont au rendez-vous. Le numéro de duo-trapèze (critique ici) est toujours aussi populaire après un changement de musique très réussi. Le seul clown de la promotion est de ce spectacle au ton plus léger.

Scène de crime joue sur les stéréotypes du roman noir. Un peu comme dans Sin City, la plupart des personnages sont des criminels ou des putes. Il y a un scénario, mais il ne faut pas s’y fier. J’ai plus vu le spectacle comme une collection de scènes archétypes du genre: un couple de joueurs qui perdent leur chemise (littéralement) au casino, un homme qui se fait détrousser dans une ruelle, un interrogatoire par la police (j’ai trouvé excellente l’idée d’en faire un numéro de jonglerie), l’arrestation d’un évadé de prison amoché, la prestation d’une femme fatale, le pimp qui intimide le monde dans la rue, l’homme endeuillé seul dans son bureau (avec le fantôme du mort, auquel on a enlevé les petites ailes d’ange, pas trop en accord avec l’ambiance noire recherchée, ce qui rend en revanche un peu difficile de réaliser qu’on a affaire à un fantôme). En bout de ligne, au fil des chorégraphies, la plupart des personnages auront trouvé leur place dans le tracé à la craie du corps de la victime.

Voici pour finir un très beau main à main, très dansé, dont je ne me lasse pas. La version de l’épreuve synthèse touche à l’absurde, avec des attitudes d’animaux et d’automates, la version de Scène de Crime met en scène un couple de joueurs, donc des personnages plus définis et plus humains.  Le critique de la Presse trouve qu’il se perds dans la chorégraphie; je trouve au contraire qu’il est bien mis en valeur, les autres danseurs faisant écho au numéro.

Aah, que de belles choses on voit au cirque.

Publicités

Étiquettes : ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :