« Racisme » galvaudé

Je suis régulièrement sidéré par les accusations de racisme lancées à tout crin et par les croisades anti-racistes abusives.

Prenez par exemple cette requête pour faire interdire la vente de Tintin au Congo. Bon, d’accord, la première version de Tintin au Congo était raciste, et la version révisée comporte encore des images peu flatteuses pour les Africains. Cette BD peut légitimement se classer dans la littérature coloniale, et ce bien qu’Hergé ait fait preuve d’intention louable en la révisant, puis, surtout, en faisant par la suite une satire anti-coloniale dans Le Lotus Bleu. L’oeuvre de Hergé s’inscrit dans l’air de son temps. Pour autant, s’il fallait bannir toutes les oeuvres qui présentent des préjugés à l’égard de l’un ou l’autre peuple ou qui fleurent quelque parfum colonialiste, une bonne partie de notre patrimoine y passerait.

Et puis, cette querelle diplomatique entre le Canada et l’Afrique du Sud… quel besoin l’Afrique du Sud avait-elle d’accuser le Canada de perpétuer le racisme? Ce n’est pas le sens du geste canadien, c’est même tout le contraire. Le Canada a accordé l’asile politique à un homme blanc qui se prétendait victime de racisme. On peut légitimement contester ses allégations, dire qu’un tel racisme anti-blanc n’existe pas en Afrique du Sud; cela permettrait de poser la vraie question, d’enquêter sur le terrain, pour vérifier qui dit vrai. Bref, peut-être que le Canada s’est trompé dans sa décision, mais elle n’était en aucun cas raciste. En formulant une telle accusation, l’Afrique du Sud renonce aux questions importantes pour plutôt engager une épreuve de force stérile.

Ces gens-là n’aident pas la cause du combat contre le racisme. Au contraire, ils lui nuisent. En galvaudant une accusation grave, ils la dévalorisent, la banalisent. Pire, ils lui donnent l’aspect d’un slogan creux et oppresseur, qui engendre une opposition qui, elle non plus, ne sait pas toujours faire preuve de discernement.

Publicités

Étiquettes : ,

3 Réponses to “« Racisme » galvaudé”

  1. Mouma Says:

    Etre traité de raciste, n’est-ce pas la pire insulte qui soit?

  2. Gabriel Says:

    Mouma, je crois qu’être traité de raciste est loin d’être la « pire insulte qui soit ». Pour le reste, je suis d’accord avec cet article!

  3. Déréglé temporel Says:

    Dans le monde des insultes, rien n’est rationnel. L’impact d’une insulte dépend de la personne à qui c’est adressé, du contexte, de la personne qui la lance, etc…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :