Ça va péter!

Les Falles, fêtes traditionnelles de Valencia, viennent de commencer. C’est la période des pétards. Ce matin en allant à la cathédrale, j’ai croisé une fillette occupée à lancer des pétards dans la rue. Pendant ma journée de travail aux archives, on a entendu un cri suivit d’une série de détonations; pour un peu, j’aurais cru que Valencia s’était déplacé à Chicago dans les années 30. Mais les gens qui travaillaient dans la salle d’archives n’ont pas bronché.

En sortant de la cathédrale avec une paléographe sarde à la fermeture des archives, nous nous sommes dirigé vers la Plaza del Ayuntamiento, un gros 150 mètres au sud de la cathédrale, pour voir la mascletà, une espèce de spectacle pyrotechnique diurne, avec des pétards scintillants et de la fumée colorée. Depuis hier, il y en a une tous les jours à 14h00, sauf erreur jusqu’au 19 mars, petites pyrotechnies qui rythment les festivités.

Tintamarre et fumée psychédélique

Le 15 et le 16 mars, on dressera les fallas, monuments de carton et de bois construits par des comités de quartier, un peu partout. Et le 19 mars, ce sera la crèma, la crémation, bref, on brûle le tout (je prendrai des photos avant, pendant, et après).

En rentrant chez moi, je me suis arrêté à l’office de tourisme, histoire de prendre le programme des fallas. Je vous en redonnerai des nouvelles.

Publicités

Étiquettes : , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :