La falle de la plaza del Ayuntamiento

La plaza del Ayuntamiento est au centre de la ville. Sa falle est la plus importante, celle qui brûle en dernier lors de la crèma. En guise de test pour ma nouvelle solution photo, voici à quoi elle ressemblait.

Falle principale

On y trouve une certaine représentation de tout ce que sont les Fallas: les personnages sont en costume traditionnel, le plus vieux a des fusées/pétards en main, la grand-mère cuisine des churros dont profite le gamin gourmand pour s’empiffrer. En dessous, des commerces qui représentent la ville. On voit assez mal sous cet angle, mais sur le côté il y a une caserne de pompiers (bomberos)

Publicités

Étiquettes : , ,

7 Réponses to “La falle de la plaza del Ayuntamiento”

  1. Darwin Says:

    Content que tu aies réussi à mettre des photos. Celle-ci est magnifique et la falle est vraiment impressionnante. J’imagine que le fait qu’on sache qu’on va la brûler accentue son caractère éphémère… N’empêche que je ne peux m’empêcher d’avoir un petit pincement en pensant qu’on brûlera cette oeuvre…

  2. Déréglé temporel Says:

    Beaucoup ont cette réaction et disent ne pas aimer la crèma. Mais bon… déjà, si on ne les brûlait pas, ça ferait beaucoup à stocker à chaque année. Et puis quelle durée de vie ça a, un assemblage de bois, de carton et de styromousse? Pas beaucoup. Alors que là, elles brûlent dans la gloire de leur beauté.

  3. Arkalys Says:

    Très impressionnant. Je n’imaginais pas que c’était aussi élaboré, comme structure !

  4. Sombre Déréliction Says:

    « Je n’imaginais pas que c’était aussi élaboré, »

    Moi non plus. C’est presque dommage de mettre le feu à tout ça!

  5. Déréglé temporel Says:

    Moi non plus, en fait. Surtout après la tour de cour d’école que je vous ai déjà montré. On voit la différence entre des écoliers et de vrais falleros.

  6. Yves Says:

    « C’est presque dommage de mettre le feu à tout ça! »

    Bien d’accord!
    Au moins elles sont immortalisées en photos.

  7. Darwin Says:

    « C’est presque dommage de mettre le feu à tout ça! »

    J’ai écrit la même chose. Mais dans le fond, cela fait partie de l’événement et de la fête. Le caractère éphémère des oeuvres leur ajoute dans le fond une valeur exceptionnelle.

    Une autre culture… pas facile à comprendre et à accepter pour nous. Un peu plus et je ferais un parallèle avec les problèmes de compréhension et d’acceptation des autres cultures que nous observons actuellement au Québec ! 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :