Crèma!! (1)

Une seule falle aujourd’hui, une falle infàntil, qui plus est.

La voici:

Cigogne, berceau, bébés, enfants... sadique de faire brûler tout ça, non?

Vous pouvez apercevoir quelques banderoles accrochées ici et là sur la falle. Ce sont les prix qu’elle a reçu, notamment celui de meilleure falle de son secteur. Mon secteur, puisque c’est à environ sept-huit coins de rue de chez moi, en ligne droite. C’est un peu pour ça que j’ai choisi d’aller voir brûler celle-là plutôt qu’une autre. Qui plus est, cette grande figure de cigogne surplombant le tout promettait un beau spectacle.

Autre angle, où on voit mieux la banderole

Le salut de la cigogne - un adieu? Le gamin dans sa baignoire moussante en tout cas n'en a rien à foutre

Ça, ce sont des photos que j’ai prises à mon premier passage devant, en plein jour. Pour la crèma, évidemment, les conditions étaient différentes. La crèma des falles infàntil a lieu à 10:00, 10:30 pour celle qui a gagné le concours de meilleure falle infàntil de la ville. De nuit, donc, notre cigogne ressemble plutôt à ça:

Cigogne enrobée, de nuit, entourée par des amateurs de flammes

Vous remarquez bien sûr, outre la foule et la noirceur nocturne, un autre changement: des espèces de cordages, en réalité une banderole de pétards qui entoure toute la falle, histoire de faire une mise à feu bien spectaculaire. Avant la mise à feu définitive, l’artificier fait le tour de la falle, arrache une pancarte, et donne des coups dans l’oeuvre pour y faire des trous, lesquels faciliteront la circulation de l’air, donc la crèma.

La mise à feu s’est fait par un moyen original, que je n’avais pas anticipé. Une sorte de petit avion mécanique envoyant des nuages d’étincelles est précipité sur la falle. Comme je ne m’y attendais pas, et que le déclencheur de mon appareil photo n’est pas exactement instantané, vous ne verrez pas le petit avion. Mais l’effet ne rate pas: les pétards qui entourent la falle pète les uns après les autres à intervalles rapprochées. Rien à voir avec la discrète mise à feu de la tour que je vous avais montré l’autre fois, avec des flammes gagnant progressivement toute la structure. Cette mise à feu ci est – littéralement – un feu d’artifice.

Massacre aux artifices

spectacle fumigène coloré

Autre image de pétarade incandescente

À ce moment, un feu d’artifice est déclenché. Les artificiers sont très proches, et les fusées éclatent pratiquement au-dessus de nos têtes. Je dois dire que j’ai eu quelques doutes sur le caractère sécuritaire du spectacle, d’autant que j’ai même vu une fusée rebondir sur le mur d’un immeuble à habitations (donc plein de balcons) avant d’aller éclater dans le ciel. Ça fait un peu peur. Les Valenciens sont fous! Mais les spectacle est magnifique.

Fleurs du ciel

La pétarade s’achevant, on peu constater les dégâts sur la falle. Les feux artificiels, pour spectaculaires qu’ils soient, en ont fait moins que ce qu’on aurait cru à voir la falle noyée dans un nuage de lumières colorées et d’étincelles. Mais le feu à pris en quelques points, et il va bientôt se répandre dans la structure.

début d'incendie

feu qui s'affirme

Flambée

Feu triomphant

À ce stade, comme cela s’était produit avec la tour, la foule recule, car la chaleur est devenue trop intense pour être supportable quand on est trop près des barrières (imaginez ce que ce sera avec les grandes falles!!! La plus petite atteint presque trois fois la taille de celle-ci).

La forme de la cigogne est évidemment très vulnérable. On ne tarde pas à en voir tomber des bouts, devenus trop fragiles après que les flammes les aient rongés. J’ai réussi à en prendre un en pleine chute.

Le bébé tombe

Démon du feu ricannant de son forfait

Les pans de carton se sont effondrés, on peut désormais distinguer les armatures de bois dans la structure, celles qui restent debout le plus longtemps: les jambes de la cigogne, et le berceau central.

Cuisses de cigogne au barbecue

Berceau infernal

Malgré tout, certaines figurines, un peu plus loin de la figure centrale, sont encore épargnées par les flammes.

Gamins "épargnés"

"Lalèèère! Vous ne m'aurez pas!" crie le gamin écervelé aux flammes

Et puis le brasier se calme, consumant ce qui reste à consumer.

Feu en phase digestive

En rentrant chez moi, j’ai croisé quelques autres crèmas agonisantes. L’image qui m’a le plus frappé, cependant, fut celle d’une fontaine.

Publicités

Étiquettes : , , ,

11 Réponses to “Crèma!! (1)”

  1. Darwin Says:

    Super !

    Mais, je me pose une question depuis un certain temps. Les falles étant faites de styromousse (ou d’un autre produit semblable, si j’ai bien compris) et avec les pétards, la fumée, les genres de feux d’artifice, tout cela doit bien émettre un bonne quantité de produits toxiques dans l’atmosphère, non ?

    Signé : un écologiste qui s’ignore, un peu casseux de party…

  2. Déréglé temporel Says:

    Oui, c’est effectivement un problème, et il y a plusieurs critiques des falles qui vont dans ce sens. Si on mesure la pollution atmosphérique à Valencia un jour moyen (ou un jour modal) et qu’on compare avec le jour de la crèma, il ne fait aucun doute qu’on en trouvera beaucoup plus ce dernier jour (et pas seulement à cause de la crèma, mais sans doute aussi en raison des nombreux déplacements motorisés suscités par le spectacle).
    Cela étant, pour ma part j’ai réglé avec ma conscience le problème des « pollutions festives » par le raisonnement suivant: bien qu’elles soient spectaculaires en visibilité et en intensité, elles ne sont vraisemblablement qu’une goutte d’eau dans l’océan en regard des pollutions ordinaires et quotidiennes. Aussi suis-je plus tolérant face aux pollutions qui ont au moins le mérite de divertir le plus grand nombre (alors qu’attendre à son volant au milieu d’un embouteillage est rarement considéré comme un loisir). Tant mieux si on trouve un substitut moins polluant, mais d’ici là, les écologistes n’ont pas à courir le mauvais lapin, surtout si c’est pour leur attirer la rancune de la population (les écologistes ont déjà une mauvaise image d’ « ôteurs »).

  3. Darwin Says:

    Merci de me confirmer mon intuition.

    Je suis bien d’accord que l’asoect festif doit l’emporter, d’autant plus qu’il s’agit d’une pollution ponctuelle, comme tu le dis. Je ne suis pas casseux de party à ce point ! Je ne faisais que me poser la question…

  4. Yves Says:

    D’autant plus que respirer les vapeurs de peinture et de styromousse doivent sans doute les dopés davantage, ainsi ils sont plus en état de festoyer.

    Magnifique les photos, Déréglé, surtout celles prise de nuit.

    Que se passe-t-il quand le feu est terminé. Est-ce que la fête continu avec musique et danse ou bien tout est terminé et le monde rentre chez soi?

  5. Déréglé temporel Says:

    Après la Crèma des falle infàntil, il reste encore beaucoup d’activités planifiées. Après la dernière crèma, ça dépend des gens, certains rentrent chez eux, la plupart « se emborrachan » (se saoûlent) et festoient. N’oublions pas que le dernier jours des Fallas est un vendredi, donc il reste encore toute une fin de semaine pour se reposer après. Personnellement, j’étais déjà très fatigué, et je me suis mis en chemin pour rentrer chez moi. Il était un peu plus tard qu’une heure du mat’, j’habitais à 40 minutes de marche de là où j’étais, et je suis, comme par hasard, arrivé chez moi à peu près vers 6h00… 😉

  6. Yves Says:

    Pauvre Déréglé! Tu étais vraiment très très, trèèèèès fatiqueeeeer. Tu as pris cinq heures pour parcourir 40 minutes de marche. 😉

  7. Déréglé temporel Says:

    Ouaip. Et j’ai rencontré des « obstacles » sur mon chemin, dans les personnes de valenciens fêtards prompts à partager leur alcool…

  8. Darwin Says:

    «de valenciens fêtards prompts à partager leur alcool…»

    Tu as raison de profiter de toutes les occasions pour pratiquer ton espagnol, même avec la voix pateuse !

  9. Déréglé temporel Says:

    mmmm… actually… comme disent les anglais… c’était des Valenciens, ils venaient de la campagne spécialement pour fêter en ville pour la fin des fallas… ils parlaient 90% du temps en valencien. Certains s’essayaient à l’anglais aussi… essais infructueux, d’ailleurs. Mais je n’aurais pas dû le leur faire remarquer: ça les a encouragé à parler plus en valencien. 🙂

  10. Sombre Déréliction Says:

    Vraiment impressionnant je dois avouer!

  11. koval Says:

    Jolies photos en effet…

    Ça donne un beau spectacle!

    Un feu de styromousse ça flambe mieux qu’un feu de vieux pneus on dirait!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :