Le plussoiement du jour

… va à Valérie Borde, pour cette citation:

Chers collègues journalistes, pourriez-vous arrêter d’extrapoler dans vos titres les travaux des épidémiologistes pour leur faire dire n’importe quoi ? Et arrêter d’oublier systématiquement de qualifier le risque dont on parle pour faire naître des peurs indues ? source

‘sti que ça fait du bien à lire de temps en temps! Faudrait leur dire plus souvent!

+1

Publicités

Étiquettes : , ,

7 Réponses to “Le plussoiement du jour”

  1. Sombre Déréliction Says:

    Incisif et mordant! 🙂

  2. Hérétik Says:

    Il y a deux cas de grippe à l’hôpital, donc, titres du soir au TVA nouvelle :
    « une épidémie de grippe atypique s’est déclarée dans l’hôpital untel. L’établissement, cerné par la police, est en quarantaine. Nous rejoignons Claude Poirier, justement présent dans l’hôpital pour y recevoir des électrochocs. À vous Claude »
    « Marci ! Il y aurait des dividus malades atteints de maladie qui seraient en trentaine dans l’aile ouest du bâtiment nord. Le personnel médical présent sur les lieux m’indiquent sur ma pagette que c’est l’heure de mon traitement. 10-4. »

  3. Déréglé temporel Says:

    Héhéhé… je sais pas si le pire, c’est que c’est pas si caricatural que ça, ou si c’est que, dans un style moins caricatural, tous les médias font plus ou moins la même chose…

  4. Hérétik Says:

    C’est le choc entre l’instantané de la nouvelle et la prudence de la recherche. Pendant mes études, j’ai collaboré au Soleil de Québec à quelques reprises et j’ai pris conscience de cette réalité. Il faut faire vite, produire un papier de quatre feuillets en quelques heures, alors qu’un article scientifique de 8000 mots peut prendre un an à écrire !

  5. Déréglé temporel Says:

    Ça me choque souvent, cette instantanéité de la nouvelle. En pratique, la plupart des informations utiles n’ont rien d’urgentes. Le public ne perdrait rien à attendre quelques jours de plus pour avoir l’information. Mais je suppose que le public va spontanément vers la source d’information la plus rapide.

  6. Hérétik Says:

    Exact. Nous avons tous ce réflexe. Nous sommes devenus habitués à l’instantané. Ça comporte des avantages (ça diminue le risque de camouflage ou de tronquage de l’information) mais aussi de graves inconvénients (manque de recul sur la nouvelle, risque d’erreur).

    Pour cette raison, j’aime bien les hebdomadaires (comme le Times ou le Courrier internatioanl) ou les mensuels, qui publient des articles de fonds sur des sujets qui sont toujours d’actualité. Ça permet d’avoir une perspective plus large, tout en ayant les infos de base.

  7. Déréglé temporel Says:

    Le courrier international fait partie de mes journaux préférés, mais pas pour ce facteur. Après tout, ce qu’ils offrent, c’est essentiellement une sélection d’articles livrés par des quotidiens! Mais l’avantage, c’est de fournir un point de vue très diversifié, en fournissant des articles d’un peu partout dans le monde et souvent de journaux aux idéologies opposées.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :