Rythmes de lecture

J’aime bien relire des livres que j’ai déjà lu (je parle ici de livres académiques). J’aime l’exercice de les relire rapidement. Après coup, on constate qu’on ne lit pas rapidement égal. On ralentit, ou on accélère, sur certains passages. Et on peut s’interroger sur les raisons de ces variations.

Il y a deux motifs principaux de ralentissement. Deux motifs opposés.

Le premier est l’intérêt. Un passage passionnant, et on s’y attarde, pour en saisir toutes les nuances. On examine avec soin les notes en bas de page (signe d’intérêt supplémentaire: vérifier les notes de fin de livre, maudites soient-elles).

Le second est l’ennui. « Sur le terrain ainsi prédéfini par une analyse structurelle soigneusement pondérée par les mises en gardes épistémologiques de Rudolph Abalystein, nous pouvons alors nous livrer à un exercice d’intussuception joussienn…. mffffrrrrrrrrrrrroooooooonnnffuuuuuuuuuu… hein! quoi? nan, mais tu vois pas que j’étais occupé à dormir lire? »

Publicités

Étiquettes :

Une Réponse to “Rythmes de lecture”

  1. Gabriel Says:

    Excellent! J’ai aussi cette impression parfois!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :