Anniversaire statistique

Temps et Fiction en est à son 400ième billet, et bien qu’en ce moment il est plutôt en mode vivotant, ça vaut quand même la peine de faire un petit récapitulatif, comme d’habitude.

Notons que dans les modifications que wordpress ajoute de temps en temps à son tableau de bord, le système de statistiques a connu deux modifications mineures. Un graphique à barres plutôt qu’un graphique en montagnes russes (j’aime pas, je préférais l’ancien visuel) et maintenant l’onglet sur lequel on doit cliquer pour voir les statistiques ne s’appelle plus « statistiques » mais « stats du site ». Ça fait un peu « Yo!, WP fait genre tsé plusse cool, man! » Ils espèrent attirer des djeunz? M’enfin, c’est pas grave…

Les stats, donc. Les 10 billets les plus populaires depuis les débuts du site, il y a environ trois ans, rappelle encore ma catégorisation de mes billets en « coureurs de fonds » et « billets-buzz ». Les seconds fonds des scores monstrueux en quelques jours, et redescendent tranquillement. Les premiers grappillent quelques visites à tous les jours (ou à tous les deux-trois jours) et s’assurent ainsi, avec le temps, une place dans les premiers rangs. Voici donc, du 10ième au 1er, les billets les plus populaires.

10. À propos: Coureur de fond prévisible, la page de présentation est visitée par les internautes nouvellement arrivés pour savoir à qui ils ont affaire. Au moment où j’écris, on la crédite de 208 clics.

9. Histoire de la danse sociale: Voici un coureur de fond un peu anarchique, qui, depuis sa publication, reçoit en moyenne 1 visite par jour (mais certains mois, la moyenne flirte avec le 0), la plupart du temps en raison de recherches google plus ou moins appropriées en rapport avec la danse (exemple, hier, « danse tpe »). Il s’agit souvent de recherches en rapport avec une danse particulière (exemple, hier encore « histoire danse java »). Il est crédité d’un total de 242 clics.

8. Je suis féministe a connu un buzz énorme le jour de sa publication, buzz qui s’est poursuivi deux-trois jours, le tout en raison d’un déplaisant hyperactif. Depuis, les visites sont rarissimes, anecdotiques, presque négligeables. Après avoir atteint le premier rang le jour de sa sorti, il a maintenant descendu au huitième. Il plafonne à 286 clics (quoi qu’il risque, comme chacun des billets pointés dans ce récapitulatif, d’en ramasser quelques-uns aujourd’hui et les jours suivants).

7. Un christianisme asiatique: les Nestoriens est un coureur de fond dont je m’étonne de la relative popularité. Devançant le billet précédemment mentionné par une marge assez confortable, il reçoit une moyenne de 1 visite par jour, mais avec assez régulièrement des petits pics de 5-6 visites dans la même journée. Certaines semaines, il va chercher une moyenne de 10 visites. La place occupée par le Proche-Orient et les questions religieuses dans l’actualité explique peut-être ce relatif intérêt, mais n’exagérons rien: ses 351 clics à l’heure actuelle sont beaucoup au regard de ce blogue, mais rien du tout dans l’absolu (comme tous les autres billets, d’ailleurs).

6. La théorie de René Girard – résumé: Voilà un billet qui a le profil type d’un coureur de fond. Les idées de Girard flirtent avec la pop-philo, et elles portent sur un sujet qui intéresse les gens: la violence, la religion, l’exclusion. Pas étonnant que quelques personnes googlent le truc de temps en temps pour en savoir plus. Une moyenne de 5 visites par jour le premier mois, et une visite par jour les mois suivants, de manière assez régulière, expliquent le total de 379 visites reçues jusqu’à maintenant. Il n’est pas impossible qu’avec le temps il grimpe au classement.

5. Les bons films de danse est un billet auquel je changerais bien quelques phrases, mais bon. C’est l’autre type de coureur de fond. Le précédent est plutôt du type pop-intello; celui-ci racole les amateurs d’un genre de cinéma bien précis. Il attire des visites de gens qui cherchent des suggestions de films de danse, et des gens qui font une recherche sur l’un des films cités dans le billet. Un coureur de fond qui par ailleurs peut aller chercher un petit buzz de temps en temps: son niveau de popularité maximal fut atteint dans les jours suivant le décès de Patrick Swayze (notez bien que je ne mentionne pas Dirty dancing dans les « bons » films de danse, mais plutôt comme « stéréotype absolu » du genre). Comme il a été rédigé plus ou moins au moment de la sortie de Love N’Dancing, il a également reçu un petit buzz à ce moment. Avec ces buzzs, il a reçu une moyenne de 2 visites par jours en 2009 (pour les derniers mois, c’est-à-dire depuis sa parution) et 1 visite par jour en 2010, pour un total de 421 visites.

4. La Faim de la Terre s’en vient-elle? Comme le précédent, il combine les caractéristiques du coureur de fond et du buzzeux. Mais contrairement au précédent, il doit davantage au buzzeux qu’au coureur de fond. Mettons que ce fut un long buzz. Consacré à la sortie très attendue du dernier volume des Gestionnaires de l’Apocalypse, ce billet a attiré nombre de visites de fans en effervescence entre la publication du billet et celui de l’oeuvre, puis dans les semaines suivant la parution de cette dernière. Il témoigne de la popularité de cette série et de son auteur. Depuis, les recherches sur Jean-Jacques Pelletier et sa série se dirigent sur ce billet plutôt que sur les autres billets que j’ai consacré au même thème (certains visiteurs regardent quand même le tout). Toutefois, avec une moyenne de deux visites par jour en 2009, et une moyenne de 0 en 2010, il semble condamné à redescendre tranquillement au classement et ne pas augmenter beaucoup son nombre de 504 visites à l’heure actuelle.

3. Le Syndrôme de Cassandre: Je me surprends un peu de voir ce billet, que j’aime bien par ailleurs, attirer autant de visites. Ce coureur de fond semble jouer pour cela sur la confusion et l’imposture involontaire davantage sur sur le sujet véritable du billet (les difficultés de communication des scientifiques, la pédagogie). Il se trouve que je ne suis pas le seul à employer l’expression « syndrôme de Cassandre », sans qu’elle ait un sens « officiel » et reconnu partout. Une recherche google donne des références à des blogs de gestion, des sites de coaching, des liens wikipédias et, bien sûr, Temps et Fiction, actuellement classé quatrième dans la liste google de cette expression. Voilà pourquoi il recueille 552 visites jusqu’à maintenant et va continuer un bout de temps à trottiner en avant, grâce à sa moyenne très régulière de 2 visites par jours depuis sa publication.

2. Je ne dessine pas bien : Le buzzeux d’entre les buzzeux. J’ai cru un moment qu’il serait aussi un coureur de fond, tant le buzz a été long. Alors que le premier billet semblait insurpassable, il s’en est approché en quelques jours, et a fini par le rattraper grâce à une moyenne de visites un peu plus élevée. Mais, finalement, il semble qu’il ait fini par s’essouffler. La moyenne de visites par jour a été de 35 en mai, 6 en juin, 2 en juillet. Et presque plus rien depuis. N’empêche qu’avec 752 visites au total, il a une nette avance sur Le Syndrôme de Cassandre, qui mettra un moment à le rattraper. Sans compter qu’un sujet sur les caricatures de Mahomet est toujours susceptible de trouver un nouveau buzz.

Et le billet le plus populaire est…

1. Définition de la religion selon Émile Durkheim: Voilà un billet très bref, mais aussi très clair, qui ne fait rien d’autre que d’énoncer ce que dit son titre. C’est mon meilleur coureur de fond: il évoque une très grande autorité des sciences sociales et il traite d’un sujet qui occupe bien des esprits en ce moment, sur un fond super simple (la définition d’un terme pas facile à définir). Sa moyenne de visites par jour, sur une base annuelle, est de 2 depuis sa parution. Elle oscille en réalité entre 2 et 3 selon les périodes. Les débuts de sessions semblent favorables à sa fréquentation, et je soupçonne plusieurs visites d’étudiants. Il a longtemps occupé le premier rang des billets les plus consultés, avant d’être dépassé par le billet précédemment mentionné. Et il vient tout juste de reprendre sa place, avec 757 visites au total.

Ce billet est par ailleurs assez représentatif de la fréquentation de Temps et Fiction, qui semble enregistrer à chaque début de session d’automne et d’hiver une petite hausse de fréquentation sur des billets traitant de sujets de base comme l’historiographie (faudrait d’ailleurs que je me botte le cul pour écrire la suite de celui-là… un jour) ou la démographie. Ce n’est donc pas une mauvaise idée de profiter de l’occasion pour rappeler aux étudiants de passage que ce blog est amateur, que ces billets sont rédigés très rapidement et qu’il serait sage de leur part de contre-vérifier toute information trouvée ici dans une source plus professionnelle.

Quant à la fréquentation générale du blogue, son maximum a été atteint en mai dernier avec 2477 visites. Elle a baissé depuis avec mon niveau d’activité, mais se maintient encore au-dessus des 1000 visites, sans doute en grande partie des habitués. Mes grands fournisseurs de visites sont des sites amis, notamment Dame Blanche, la Kaverne, Je devrais écrire, Interférences et Exvagus.

Mon blogue est moins actif en ce moment, mais j’ai des idées de billets. Ça va venir. De la danse, des délires intellos, des photos de Madrid et des environs, bref, la routine.

Publicités

Étiquettes : , ,

6 Réponses to “Anniversaire statistique”

  1. Darwin Says:

    En voyant la liste de commentaires récents, je pensais qu’il y avait plein de commentaires à ce billet. Mais non, je suis le premier… 😉

  2. Mouma Says:

    Ah oui, des photos, j’aime bien. BTW, tu as beau avertir les étudiants, la réflexion vaut plus que la source. C’est, je dirais, le côté le plus intéressant de ton blogue. Dans mon palmarès à moi, il y a donc la réflexion, les critiques de spectacles, l’histoire de la danse et tes chroniques de voyage/visites/quotidien. A bien y réfléchir, ce sont ces dernières qui remportent la palme. Très peu réussissent à rendre la banalité et le quotidien aussi intéressants.

  3. Déréglé temporel Says:

    Si les étudiants veulent reprendre mes réflexions, il est alors approprié de me citer, malgré un risque fort élevé de me faire prendre la couleur d’une tomate. S’il s’agit de faits, il vaut mieux me contourner et remonter à la source.
    Par ailleurs, je cite souvent des auteurs dont les réflexions valent le détour (à mon humble avis).

    Les photos vont venir, dès que j’aurai surpassé la flemme de les charger sur le site hôte. Il m’en reste à partager de Valencia, de Madrid, et bientôt de Lisbonne, où je vais passer la fin de semaine.

    Merci pour l’appréciation générale.

  4. Darwin Says:

    «malgré un risque fort élevé de me faire prendre la couleur d’une tomate»

    Ça ferait une photo intéressante… 😉

  5. Dame_Blanche Says:

    *une petite pensée pour toi en passant*

  6. Déréglé temporel Says:

    Tes pensées sont toujours appréciées 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :