Play – pause – play – pause – play …

Quand je présente des vidéos de danse ici, j’essaie souvent de varier les danseurs. Bien sûr, certains sont apparus à de multiples reprises, mais généralement dansant avec un visage moins connu de mes lecteurs (du moins ceux qui prennent la peine de s’en souvenir d’une fois à l’autre). Celui d’aujourd’hui sera une exception. Ben Morris et Tatiana Mollman font tous les deux parti de mes chouchous (voyez par exemple ici pour le premier et ici pour la seconde). Au gré des jack & jill, ils ont eut assez souvent l’occasion de danser ensemble et il doit y avoir entre quatre et six vidéos sur YouTube où on les voit réunis par le sort. Aucun des deux n’est de tempérament effacé, ils aiment faire leur show, ce qui implique que quand ils dansent ensemble ils doivent trouver un point d’équilibre pour préserver l’harmonie de l’ensemble. Mais le résultat est généralement fort heureux.

Le vidéo d’aujourd’hui en est un que j’aime bien. Son principal défaut réside dans un vieux monsieur qui occupe une chaise mal placé dans l’angle gauche de la caméra (si vous allez à une compétition de danse en personne, un jour, faites-moi plaisir: ne faites pas comme lui!). La deuxième chanson est toute particulièrement réussie, le couple exploitant la musique à fond.

Mais si je parle de ce vidéo, c’est surtout parce que c’est le premier, et l’un des seuls, où j’ai appris une figure en regardant YouTube. On parle ici de l’enchaînement situé entre 2:20 et 2:27, sans le drop final. La première fois que j’ai vu ça, j’ai beaucoup aimé cette figure… mais surtout, j’ai eu ce sentiment: « je peux faire ça ». Je pouvais, certes, mais à condition d’arriver à bien voir comment Ben Morris faisait son truc. Je l’ai repassé longtemps, souvent. Et y’avait toujours ce p’tit quelque chose qui me manquait; une main dont je ne voyais pas d’où elle sortait. Je l’ai regardé en cliquant compulsivement sur play et pause. C’est comme si ce petit détail se trouvait entre deux images du vidéo: je n’ai jamais réussi à bien l’exposer.

Mais finalement, j’ai fini par comprendre. Il restait à le mettre en pratique. Je l’ai fait en solo, avec une danseuse imaginaire, pour bien me situer dans l’espace. J’ai aussi emprunté quelques instants de bonne volonté de Tite-soeur. Je l’ai raté quelques fois sur le plancher de danse. Puis ça a commencé à passer. Pas toujours. C’est un enchaînement difficile à guider, spécialement parce que l’emmêlement des bras (vers 2:24-2:25) est contre-intuitif pour la danseuse et met sa confiance au guidage à rude épreuve. Il faut guider ce passage avec beaucoup de précision pour que ça marche. Mais avec le temps, et la pratique, la figure a commencé à prendre forme. La mise au point a pu se faire quand ça a commencé à ressembler à quelque chose, et que certaines danseuses douées m’ont donné des conseils sur la rythmique. Maintenant ça marche, sous cette forme, et sous une ou deux variations que je fais de la figure. Le faire avec autant de style que Ben Morris est autre chose. Mais je continue à la pratiquer, cette figure, à peu près à chaque fois que j’ai l’occasion de danser du West Coast Swing.

Publicités

Étiquettes : , ,

6 Réponses to “Play – pause – play – pause – play …”

  1. L'impulsive montréalaise Says:

    J’ai un principe. Je regarde JAMAIS les vidéos que le monde mette sur leur blogue… Mais là, j’avais pas le choix. De la danse ! Fallait que je regarde. J’ai pas une collection de film de danse pour rien. Anyway… Tout ça pour dire que j’ai regardé. Que ça m’a fait sourire. 🙂

  2. Déréglé temporel Says:

    D’abord, bienvenue sur mon blog l’impulsive montréalaise 🙂

    Les vidéos que je mets sur mon blog sont presque tous des vidéos de danse. Il y a des exceptions (notamment du cirque, et il y a un billet avec des vidéoclips et des extraits de film nécessaires à ma démonstration), mais à peu près 90% doivent être de la danse.

    Pourquoi ce principe?

    Je suis heureux de t’avoir fait sourire. 🙂

  3. L'impulsive montréalaise Says:

    Ce principe… Bah ! Si on se met à écouter tous les vidéos qui sont postés partout, on en a pour une vie au complet. Alors j’en écoute pas. Sauf si la personne qui le publie est dedans. Ou dans ce cas-ci.

    Oh ! tu m’as fait sourire ce midi aussi. J’ai passé une quinzaine de minutes avec une collègue à regarder des vidéos de swing en tous genres sur you tube. 🙂 J’avais la bougeotte sur ma chaise ensuite. Héhé !

  4. Déréglé temporel Says:

    « Ce principe… Bah ! Si on se met à écouter tous les vidéos qui sont postés partout, on en a pour une vie au complet. »

    ah, ça. Pas faux. Je ne regarde pas tous les vidéos des autres non plus. Ceux dont je crois qu’ils vont m’intéresser. Et j’hésite, les premières secondes. C’est juste pas systématique. Et apparemment, toi non plus, vu que tu te permets tous ces petits accrocs à ton principe! 😉

    « Oh ! tu m’as fait sourire ce midi aussi. »

    Si je foire mes études, je pourrai toujours me recycler dans la distribution de sourires 🙂

  5. soeurette Says:

    ah oui! C’est le mouvement qui finissait toujours par m’étrangler. Je m’en rappelle vaguement… ;P

  6. Déréglé temporel Says:

    t’as des trop gros muscles, ça biaise les calculs 😛

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :