Mélodie universelle

Dans ma tournée d’adieu à la veille de quitter Madrid (la despedida des swingeurs a eu lieu jeudi dernier, ils m’ont offert un poster monté des plus belles photos de mes danses à Madrid et Tolède, j’étais très ému), j’ai gardé une petite place pour le cirque. Ceux qui lisent mes billets sur le cirque savent (ou l’0nt oublié) que le cirque madrilène tourne en grande partie autour du Teatro Circo Price, qui offre des spectaces de cirque, de clowns, de danse contemporaine, et de plein d’autres choses. Un peu comme les spectacles de fin d’année de l’ENC à Montréal, en juin, sont un rendez-vous du cirque montréalais, à Madrid, c’est le spectacle Crece, en septembre qui sont un rendez-vous obligé des amateurs. Le concept de Crece est de réunir des finissants d’écoles de cirques du monde entier pour monter un spectacle qui sera présenté pendant environ une année. Au moment où j’écris c’est lignes, la dernière représentation du Crece 2011 commencera dans une demi-heure (18h, heure d’Espagne). Le spectacle réunissait 13 artistes de neuf pays différents, moins une, car malheureusement l’autrichienne Katharina Kaudelka (main à main) s’était blessé la veille. J’espère que ce n’est pas grave et regrette de ne pas avoir pu la voir à l’oeuvre.

Le Crece 2010 était un spectacle très sombre et pessimiste, qui laissait une large place au théâtre, même s’il s’agissait plutôt d’un montage de sketchs unis par leur ambiance que d’une grande pièce unifiée. Le Crece 2011, baptisé en sous-titre Melodía universal (mais ce n’est écrit que dans la brochure, toute la promotion du spectacle se faisant sous le titre Crece 2011), emprunte pour sa part davantage à la danse contemporaine. J’ai beaucoup aimé, et la danseuse contemporaine qui m’accompagnait encore plus. D’une manière générale, on note encore une ambiance plutôt sombre, mais donnant davantage dans la mélancolie que dans le tragique comme c’était le cas l’année passé. Les interrogations sur la mort et la condition humaine sont au rendez-vous, bien qu’on demeure dans le léger.

Je retiens particulièrement trois prestations, celles du duo-trapèze (les australiennes Hannah Cryle et Caz Walsh), travaillant également à la corde, celle du – euh, jongleur? sur le programme, on indique plutôt « manipulation d’objets ») français Alexis Rouvre, qui manipule cordes et balles de jonglerie*, et même les balles à l’aide de la corde; finalement, celle de l’unique Québécoise de la distribution cette année, Alexandra Royer, finissante 2011 de l’ENC, dans un remarquable cerceau aérien, élégant et impressionnant.

Une production d’une heure et demi où on ne voit pas le temps passer. Pour moi, c’est laisser Madrid sur une bonne note.

*au risque de me rendre insupportable avec ça, je refuse de me rendre à l’utilisation du terme « jonglage » à la mode dans le milieu circassien francophone. Le mot « jonglerie » était déjà là, désigne la même chose et est plus joli. Na!

Publicités

Étiquettes : ,

5 Réponses to “Mélodie universelle”

  1. Dame_Blanche Says:

    *pinailleur!

  2. Déréglé temporel Says:

    oh, vraiment?

  3. Darwin Says:

    Je vois que Dame blanche te connaît bien… Cela dit, je suis bien d’accord avec ta préférence pour «jonglerie» (surtout que «jonglage» dans la bouche d’un Montréalais, c’est encore plus laid!)!

  4. Déréglé temporel Says:

    « Je vois que Dame blanche te connaît bien… »

    En effet. Pour tout savoir de moi, elle m’a fait boire, beaucoup (de thé).

    « Cela dit, je suis bien d’accord avec ta préférence pour «jonglerie» »

    C’est l’essentiel. Cela importe peu que je sois pinailleur, pour autant que j’aie raison! 😉

    « (surtout que «jonglage» dans la bouche d’un Montréalais, c’est encore plus laid!)! »

    Je ne te le fais pas dire…

  5. Un peu de cirque « Temps et fiction Says:

    […] de l’École National de Cirque (tandis que si je suis à Madrid, je vais aller voir le Crece annuel pour la même raison). Deux spectacles aux ambiances sombres, remplis d’artistes […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :