A propos

Merci à Morethan pour ce dessinCe blog a une double fonction: publique et privée.

En le créant, je l’ai conçu autour de trois piliers. Trois « volets », comme on peut voir en se rapportant à la liste des catégories:

La première partie correspond à un blog personnel. J’ai en effet créé mon blog peu avant de quitter la ville qui m’a accueillie deux ans pour mes études en France. Le but principal était évidemment de garder contact, donner des nouvelles. Avec mes déplacements futurs, il arrivera encore que je laisse des amis ou de la famille à distance, et les notes privées de ce blog leur sont destinées. C’est à cette fonction du blogue en particulier que se réfère le sous-titre « une porte à travers l’espace ».

Mais j’ai aussi eu envi d’écrire un peu pour les inconnus, de partager quelque chose avec eux comme avec mes proches. Et comme on fait souvent dans la spécialisation sur les blogs, j’ai choisi une voie médiane. Centré sur mes passions, ce blog allait aussi traiter de fictions (avec le temps, je me rends compte que j’ai surtout traité de littérature québécoise et de fantasy, mais pas uniquement) et d’histoire. D’où le titre « Temps et fiction ».

À propos du volet historique: je suis doctorant en histoire, mais ce blogue ne se veut pas un blogue de spécialiste. La très grande majorité des billets sur les sujets historiques sont des billets de dilettante et ne portent pas sur mes sujets de spécialisation. Ils ont une vocation exploratoire, c’est l’occasion pour moi de découvrir des sujets que je traite peu et que je souhaite partager avec mes lecteurs, en espérant que ça touche leur curiosité comme ça a touché la mienne. Sauf mention contraire dans le billet, il ne faut donc pas les prendre comme des articles d’autorité.

Après la création de ce blogue, je me suis découvert une nouvelle passion: la danse swing, que je pratique régulièrement. Les notes sur la danse, souvent accompagnées de vidéos, se sont mis à envahir la catégorie « intérêts personnels ». On peut s’en rendre compte d’après les tags, je parle beaucoup de danse. C’est pratiquement devenu un nouveau pilier du blogue, et ce, même si rien dans le titre ou les catégories ne s’y réfère.

Rappel: l’image de mon en-tête est une photo de l’entrée du fort du trou de l’enfer, trouvée sur le net à cette adresse:

http://www.boreally.org/fr/photographies/friches/fort-trou-enfer-porte-50.html

L’image contenue dans cette page est une gracieuseté d’un ami dessinateur, que je désigne pour l’occasion du pseudo Morethan.

Publicités

12 Réponses to “A propos”

  1. J-F Says:

    Tu iras voir le blogue de J-F Mercier , il y deux bon petit video sur le bye bye .

    Je crois que tu le connais mal avec tes propos tenu sur un autre blogue .

    Je ne l’aime pas mais il a ete tres fidele a son style et c’est comme ca quil dois etre .

    Le nom de soon personnage
    « Le Gros Cave » et il le fait bien en plus , car le monde le trouve cave justement .

  2. Déréglé temporel Says:

    Ce que j’ai dit sur le blog en question (celui de Renard l’Éveillé), c’est que je ne le trouve pas drôle. Il fait peut-être bien le gros « cave », je ne l’ai jamais nié. À ce détail près qu’il présente quand même ses numéros comme de l’humour, et que si je ris une seule fois en regardant ses numéros, c’est déjà un record. Donc, il n’est pas bon, puisqu’il ne remplit pas l’objectif premier d’un numéro d’humour, soit de faire rire.

    Yvon Deschamps (désolé de ramener cette éternelle référence de l’humour) a fait beaucoup de numéros basés sur le même principe, celui de tenir volontairement des propos immoraux. Sauf qu’Yvon Deschamps est drôle. C’est toute la différence.

    Alors JF Mercier peut être aussi fidèle à son style qu’il veut, il reste un mauvais humoriste et je ne perds plus mon temps à écouter ses numéros.

  3. Mise à jour de la page “à propos” « Temps et fiction Says:

    […] suivent les liens pour la lire. Comme le texte était assez maigrelet avant aujourd’hui, je l’ai donc modifiée. J’en ai profité pour mentionner l’apparition de facto de la danse parmi les sujets […]

  4. Des stats pour le 300e « Temps et fiction Says:

    […] l’autre (et a même été cité par un blog italien!!). En septième place seulement, la page A propos, qui a pourtant l’avantage d’être régulièrement visitée par ceux qui veulent savoir […]

  5. Samuel Says:

    Bonjour, je viens de découvrir votre blog (via les articles sur René Girard). Petite curiosité : quel est votre sujet de doctorat en histoire ?

    A bientôt,
    Sam

  6. Déréglé temporel Says:

    Bonjour Samuel, bienvenue sur Temps et Fiction.

    Je travaille sur les efforts d’évangélisation des morisques dans l’Espagne du XVIe siècle.
    Mais je n’en parle pas beaucoup sur ce blog, comme précisé à différents endroits. Comme je vois ce blog davantage comme une activité ludique, j’aime mieux garder ce caractère en général.

    Vous faites de votre côté des études bouddhiques? Intéressant. S’agit-il d’étudier le bouddhisme de l’intérieur ou de l’extérieur?

  7. Samuel Says:

    Bonsoir,

    Merci pour la réponse. Je me découvre, quelques années après le lycée, un authentique intérêt pour l’histoire et la philosophie de l’histoire. Vos articles m’aident à avancer dans la réflexion.

    Oui, je suis en études bouddhiques. Quelqu’un m’a fait un jour la remarque : « mais pourquoi étudier un tel sujet à l’université ? Il y a tellement de monastères en Inde ! » En effet, l’idée est de l’étudier « de l’extérieur », ou plus précisément, dans une démarche intellectuelle et pas uniquement spirituelle. Je pratique un peu la méditation, et, entouré de moines, je ne peux pas passer à côté des implications pragmatique de mes réflexions intellectuelles. D’ailleurs c’est une attitude que j’ai toujours eu, avec la philosophie en général. Des études en Inde donc, pour profiter d’un nouveau cadre de vie stimulant, qui par ailleurs est se trouve être le berceau du Bouddhisme. Je considérais que par ce biais, j’aurais un regard transversal sur les divers traditions bouddhiques, bref, quelque chose qu’un monastère n’aurait pas pu m’offrir… Mais maintenant que le master est commencé depuis 7 semaines, je me rends compte qu’il n’y a pas que des bons côtés. Le système indien reste encore assez « dogmatique », disons, en particulier dans les humanités il me semble, où les professeurs ne demandent rien de plus que les élèves répètent bêtement ce qu’ils ont dit. Mais bon, on essaie de combattre ses aprioris et ses habitudes (en voilà du bouddhisme pragmatique !) et on reste patient et ouvert à ce qui sera peut-être encore une autre découverte : une manière différente d’apprendre !

    A bientôt !

  8. Déréglé temporel Says:

    « Merci pour la réponse. Je me découvre, quelques années après le lycée, un authentique intérêt pour l’histoire et la philosophie de l’histoire. Vos articles m’aident à avancer dans la réflexion. »

    Ça fait plaisir de lire ça.
    Je suis pour ma part content de vous compter parmi mes lecteurs. Comme ça si je m’aventure en territoire bouddhiste, j’aurai quelqu’un pour me valider ou, plus probablement, me dire que je suis dans le champs! 😉

    « Le système indien reste encore assez « dogmatique », disons, en particulier dans les humanités il me semble, où les professeurs ne demandent rien de plus que les élèves répètent bêtement ce qu’ils ont dit. »

    Vous vous rendez compte que, peu importe le système, il y a toujours des étudiants pour dire exactement ça des profs? C’est une critique que j’entends constamment dirigée contre les profs dans les universités dont j’ai fréquenté les étudiants (donc à Montréal et Montpellier… en Espagne je rencontre plus de profs que d’étudiants). Et souvent, c’est contradictoire: l’un dira que tel prof lui demande d’être un perroquet quand l’autre dira du même prof que c’est celui qui l’encourage le mieux à penser par lui-même. Ça dépend beaucoup, je crois, des affinités entre l’étudiant et le prof.
    Remarque, peut-être que le système indien est réellement plus fermé et conservateur, je ne le connais pas. Mais la remarque valait la peine d’être formulé.

  9. Samuel Says:

    Pour l’expertise bouddhiste, je verrai ce que je peux faire… modestement ! Mais en effet, je découvre avec surprise que je commence à m’approprier les savoirs de cette tradition ! Ça change de ma licence en sciences de l’infocom, bien trop transversale pour apporter la moindre connaissance en profondeur…

    Ce que vous dites sur le système éducatif et les discours des étudiants me semble exact. Mais en effet, je pense quand même qu’on puisse dire que le système indien est particulièrement fermé et conservateur. J’en ai eu la preuve il y a quelques semaines quand mes dissertations-maison de philo ont été tout bonnement refusées… Je proposais une réflexion authentique, suivant la lecture d’articles et de livres soigneusement cités. Eh bien non, il leur fallait, à la phrase près, ce qui avait dicté en classe… Et même notre Head of Departement, excellent pédagogue et académique reconnu (son impressionnante page : http://www.ktssarao.com/), m’expliquait ce matin qu’il ne valait mieux pas risquer autre chose que ce qui a été dit en classe pour les examens finaux…

    Après, comme je le disais dans le précédent commentaire, il y a surement à gagner avec une telle alternative de méthode, qui me fait un peu penser à l’éducation qu’ont reçu nos grands-parents, ou bien encore à la relation d’un disciple à un maitre… Dans un tel cadre, il y a certaines choses que l’on peut apprendre, il y a une certaine profondeur de la connaissance que l’éducation libérale de l’Occident ne peut peut-être plus fournir. Je finis sur ce point le tout récent article de mon blog… Si ça vous intéresse !

    A bientôt !

  10. Déréglé temporel Says:

    Erreur 404 pour la page de l’excellent pédagogue.

    « Pour l’expertise bouddhiste, je verrai ce que je peux faire… modestement ! »

    Pas de pression! 😉

  11. Samuel Says:

    Oui, j’ai remarqué : c’est la parenthèse qui créait le problème. Voici l’URL : http://www.ktssarao.com/

  12. Anniversaire statistique « Temps et fiction Says:

    […] 10. À propos: Coureur de fond prévisible, la page de présentation est visitée par les internautes nouvellement arrivés pour savoir à qui ils ont affaire. Au moment où j’écris, on la crédite de 208 clics. […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :