Posts Tagged ‘blog’

Anniversaire statistique

octobre 12, 2010

Temps et Fiction en est à son 400ième billet, et bien qu’en ce moment il est plutôt en mode vivotant, ça vaut quand même la peine de faire un petit récapitulatif, comme d’habitude.

Notons que dans les modifications que wordpress ajoute de temps en temps à son tableau de bord, le système de statistiques a connu deux modifications mineures. Un graphique à barres plutôt qu’un graphique en montagnes russes (j’aime pas, je préférais l’ancien visuel) et maintenant l’onglet sur lequel on doit cliquer pour voir les statistiques ne s’appelle plus « statistiques » mais « stats du site ». Ça fait un peu « Yo!, WP fait genre tsé plusse cool, man! » Ils espèrent attirer des djeunz? M’enfin, c’est pas grave…

Les stats, donc. Les 10 billets les plus populaires depuis les débuts du site, il y a environ trois ans, rappelle encore ma catégorisation de mes billets en « coureurs de fonds » et « billets-buzz ». Les seconds fonds des scores monstrueux en quelques jours, et redescendent tranquillement. Les premiers grappillent quelques visites à tous les jours (ou à tous les deux-trois jours) et s’assurent ainsi, avec le temps, une place dans les premiers rangs. Voici donc, du 10ième au 1er, les billets les plus populaires.

10. À propos: Coureur de fond prévisible, la page de présentation est visitée par les internautes nouvellement arrivés pour savoir à qui ils ont affaire. Au moment où j’écris, on la crédite de 208 clics.

9. Histoire de la danse sociale: Voici un coureur de fond un peu anarchique, qui, depuis sa publication, reçoit en moyenne 1 visite par jour (mais certains mois, la moyenne flirte avec le 0), la plupart du temps en raison de recherches google plus ou moins appropriées en rapport avec la danse (exemple, hier, « danse tpe »). Il s’agit souvent de recherches en rapport avec une danse particulière (exemple, hier encore « histoire danse java »). Il est crédité d’un total de 242 clics.

8. Je suis féministe a connu un buzz énorme le jour de sa publication, buzz qui s’est poursuivi deux-trois jours, le tout en raison d’un déplaisant hyperactif. Depuis, les visites sont rarissimes, anecdotiques, presque négligeables. Après avoir atteint le premier rang le jour de sa sorti, il a maintenant descendu au huitième. Il plafonne à 286 clics (quoi qu’il risque, comme chacun des billets pointés dans ce récapitulatif, d’en ramasser quelques-uns aujourd’hui et les jours suivants).

7. Un christianisme asiatique: les Nestoriens est un coureur de fond dont je m’étonne de la relative popularité. Devançant le billet précédemment mentionné par une marge assez confortable, il reçoit une moyenne de 1 visite par jour, mais avec assez régulièrement des petits pics de 5-6 visites dans la même journée. Certaines semaines, il va chercher une moyenne de 10 visites. La place occupée par le Proche-Orient et les questions religieuses dans l’actualité explique peut-être ce relatif intérêt, mais n’exagérons rien: ses 351 clics à l’heure actuelle sont beaucoup au regard de ce blogue, mais rien du tout dans l’absolu (comme tous les autres billets, d’ailleurs).

6. La théorie de René Girard – résumé: Voilà un billet qui a le profil type d’un coureur de fond. Les idées de Girard flirtent avec la pop-philo, et elles portent sur un sujet qui intéresse les gens: la violence, la religion, l’exclusion. Pas étonnant que quelques personnes googlent le truc de temps en temps pour en savoir plus. Une moyenne de 5 visites par jour le premier mois, et une visite par jour les mois suivants, de manière assez régulière, expliquent le total de 379 visites reçues jusqu’à maintenant. Il n’est pas impossible qu’avec le temps il grimpe au classement.

5. Les bons films de danse est un billet auquel je changerais bien quelques phrases, mais bon. C’est l’autre type de coureur de fond. Le précédent est plutôt du type pop-intello; celui-ci racole les amateurs d’un genre de cinéma bien précis. Il attire des visites de gens qui cherchent des suggestions de films de danse, et des gens qui font une recherche sur l’un des films cités dans le billet. Un coureur de fond qui par ailleurs peut aller chercher un petit buzz de temps en temps: son niveau de popularité maximal fut atteint dans les jours suivant le décès de Patrick Swayze (notez bien que je ne mentionne pas Dirty dancing dans les « bons » films de danse, mais plutôt comme « stéréotype absolu » du genre). Comme il a été rédigé plus ou moins au moment de la sortie de Love N’Dancing, il a également reçu un petit buzz à ce moment. Avec ces buzzs, il a reçu une moyenne de 2 visites par jours en 2009 (pour les derniers mois, c’est-à-dire depuis sa parution) et 1 visite par jour en 2010, pour un total de 421 visites.

4. La Faim de la Terre s’en vient-elle? Comme le précédent, il combine les caractéristiques du coureur de fond et du buzzeux. Mais contrairement au précédent, il doit davantage au buzzeux qu’au coureur de fond. Mettons que ce fut un long buzz. Consacré à la sortie très attendue du dernier volume des Gestionnaires de l’Apocalypse, ce billet a attiré nombre de visites de fans en effervescence entre la publication du billet et celui de l’oeuvre, puis dans les semaines suivant la parution de cette dernière. Il témoigne de la popularité de cette série et de son auteur. Depuis, les recherches sur Jean-Jacques Pelletier et sa série se dirigent sur ce billet plutôt que sur les autres billets que j’ai consacré au même thème (certains visiteurs regardent quand même le tout). Toutefois, avec une moyenne de deux visites par jour en 2009, et une moyenne de 0 en 2010, il semble condamné à redescendre tranquillement au classement et ne pas augmenter beaucoup son nombre de 504 visites à l’heure actuelle.

3. Le Syndrôme de Cassandre: Je me surprends un peu de voir ce billet, que j’aime bien par ailleurs, attirer autant de visites. Ce coureur de fond semble jouer pour cela sur la confusion et l’imposture involontaire davantage sur sur le sujet véritable du billet (les difficultés de communication des scientifiques, la pédagogie). Il se trouve que je ne suis pas le seul à employer l’expression « syndrôme de Cassandre », sans qu’elle ait un sens « officiel » et reconnu partout. Une recherche google donne des références à des blogs de gestion, des sites de coaching, des liens wikipédias et, bien sûr, Temps et Fiction, actuellement classé quatrième dans la liste google de cette expression. Voilà pourquoi il recueille 552 visites jusqu’à maintenant et va continuer un bout de temps à trottiner en avant, grâce à sa moyenne très régulière de 2 visites par jours depuis sa publication.

2. Je ne dessine pas bien : Le buzzeux d’entre les buzzeux. J’ai cru un moment qu’il serait aussi un coureur de fond, tant le buzz a été long. Alors que le premier billet semblait insurpassable, il s’en est approché en quelques jours, et a fini par le rattraper grâce à une moyenne de visites un peu plus élevée. Mais, finalement, il semble qu’il ait fini par s’essouffler. La moyenne de visites par jour a été de 35 en mai, 6 en juin, 2 en juillet. Et presque plus rien depuis. N’empêche qu’avec 752 visites au total, il a une nette avance sur Le Syndrôme de Cassandre, qui mettra un moment à le rattraper. Sans compter qu’un sujet sur les caricatures de Mahomet est toujours susceptible de trouver un nouveau buzz.

Et le billet le plus populaire est…

1. Définition de la religion selon Émile Durkheim: Voilà un billet très bref, mais aussi très clair, qui ne fait rien d’autre que d’énoncer ce que dit son titre. C’est mon meilleur coureur de fond: il évoque une très grande autorité des sciences sociales et il traite d’un sujet qui occupe bien des esprits en ce moment, sur un fond super simple (la définition d’un terme pas facile à définir). Sa moyenne de visites par jour, sur une base annuelle, est de 2 depuis sa parution. Elle oscille en réalité entre 2 et 3 selon les périodes. Les débuts de sessions semblent favorables à sa fréquentation, et je soupçonne plusieurs visites d’étudiants. Il a longtemps occupé le premier rang des billets les plus consultés, avant d’être dépassé par le billet précédemment mentionné. Et il vient tout juste de reprendre sa place, avec 757 visites au total.

Ce billet est par ailleurs assez représentatif de la fréquentation de Temps et Fiction, qui semble enregistrer à chaque début de session d’automne et d’hiver une petite hausse de fréquentation sur des billets traitant de sujets de base comme l’historiographie (faudrait d’ailleurs que je me botte le cul pour écrire la suite de celui-là… un jour) ou la démographie. Ce n’est donc pas une mauvaise idée de profiter de l’occasion pour rappeler aux étudiants de passage que ce blog est amateur, que ces billets sont rédigés très rapidement et qu’il serait sage de leur part de contre-vérifier toute information trouvée ici dans une source plus professionnelle.

Quant à la fréquentation générale du blogue, son maximum a été atteint en mai dernier avec 2477 visites. Elle a baissé depuis avec mon niveau d’activité, mais se maintient encore au-dessus des 1000 visites, sans doute en grande partie des habitués. Mes grands fournisseurs de visites sont des sites amis, notamment Dame Blanche, la Kaverne, Je devrais écrire, Interférences et Exvagus.

Mon blogue est moins actif en ce moment, mais j’ai des idées de billets. Ça va venir. De la danse, des délires intellos, des photos de Madrid et des environs, bref, la routine.

Publicités

Des stats pour le 300e

janvier 11, 2010

Voici le 300e billet de ce blogue. 300 depuis la création de la première version de Temps et Fiction sur Québecblogue, tous ici puisque je les ai transféré lors de mon déménagement sur WordPress. Les statistiques, par contre, je ne les ai que depuis mon arrivée sur cette plate-forme, vers la fin octobre 2008. Le mois suivant, le premier entier, j’ai eu 1060 visites. Puis, ça n’a pas cessé de décliner, certainement en lien avec la dose de travail que j’avais à l’époque. Le creux historique fut atteint au mois de mars, avec 298 visites, après quoi ça remonte tranquillement à 711 (mai), redescend à 494 (juillet). La fin de l’été voit une augmentation substantielle des visites. De toute évidence, de nouveaux habitués ont commencé à me suivre vers cette époque, puisque la moyenne est passée de autour de 30 visites par jours à 50-60 par jours. Le nombre de visites a rapidement augmenté jusqu’en octobre novembre (1650 – 1699) et a atteint un haut pic en décembre avec 2 327 visites. La plus haute journée de fréquentation est le 7 décembre, avec 280 visites, dont probablement plus de la moitié par Sebas qui ce jour-là m’a inondé de commentaires sur le billet Je suis féministe. Comme quoi un plus grand nombre de visites n’est pas toujours un heureux événement. En revanche, je suis assez content du petit cercle d’habitués qui me visitent et commentent, qui mettent de la vie dans ce blogue.

Je vous dois un grand merci à tous. Par exemple Gabriel, Arka, Mouma, soeurette, Darwin, Sombre Déréliction, Hérétik, koval, Canelle, Dame Blanche, Boboth, Cybèle, Sarah-Émilie, lutopium, Emma, Claude, et tous les autres, ceux que j’ai oublié (excusez-moi) et ceux qui ne commentent qu’occasionnellement ou me lisent anonymement.

Les billets les plus consultés sur le court terme sont ceux qui bénéficient d’un « buzz », souvent lié à l’actualité ou à un sujet chaud. Sur le long terme, les billets les plus consultés sont ceux qui attirent des recherches google régulières. Mon billet le plus fréquenté est tout de même lié à un buzz de l’actualité, puisqu’il s’agit de « La faim de la Terre s’en vient-elle?« … sans surprise, c’est autour de la date de parution du livre que le plus grand nombre de recherches ont abouti sur ce billet, mais il est encore régulièrement visité par des amateurs de Jean-Jacques Pelletier. Le deuxième est un coureur de fond: Définition de la religion selon Émile Durkheim, souvent visité par des internautes qui ont tapé très exactement le titre dans leur recherche google, pour donner à ce billet une moyenne d’environ deux visites par jour. Ensuite vient Je suis féministe (sans aucun doute le plus commenté, même s’il est loin de ce mythique billet de la Kaverne), puis Les bons films de danse (un autre coureur de fond, qui a bénéficié un petit buzz à la mort de Patrick Swayze), puis Les fromages d’ici ont mauvais goût (les visites ont cessé avec la fin de la campagne publicitaire, une fin dont je ne suis d’ailleurs pas fâché), ensuite René Girard face à Popper qui attire des recherches tant sur l’un que sur l’autre (et a même été cité par un blog italien!!). En septième place seulement, la page A propos, qui a pourtant l’avantage d’être régulièrement visitée par ceux qui veulent savoir chez quel énergumène ils ont atterri. Puis, ce billet sur une exception à mon désamour de la poésie, visité par des amoureux de la poésie comme par ceux qui partagent ma faible capacité à apprécier la littérature versifiée, le billet sur les Nestoriens, et, en dixième place, un autre billet sur Jean-Jacques Pelletier (décidément!).

Le volet personnel du blog a la part du lion dans le nombre de billet, en grande partie à cause des nombreux billets consacrés à la danse. D’ailleurs, je me demande si je ne devrais pas réorganiser les catégories pour créer un volet danse (ou peut-être danse et cirque) à part entière. Le volet fictionnel fait son petit bonhomme de chemin, avec les critiques, le feuilleton qui progresse tranquillement, les réflexions souvent croisées avec le volet historien. Ce dernier traîne un peu de la patte et est de plus en plus alimenté par les brèves, qui me prennent moins de temps à préparer. Mais j’ai quelques billets « découvertes » en brouillon, faudra juste que je trouve le temps de les finir un jour (!).

En conclusion, l’expérience du blogue m’est toujours agréable et je compte continuer. Ce qui veut dire aussi que ce blogue va prendre d’ici peu une tangente « blog de voyage », puisque, comme je l’ai déjà annoncé, je vais m’installer en Espagne (en passant par Paris, Lyon et Montpellier pour les intéressés) pour poursuivre mes recherches. Je vous promets quelques photos, bande de veinards!

On tarde parfois sans oublier

janvier 6, 2010

Je viens de réparer un regrettable oubli. Il y a, disons, longtemps, je me cherchais encore une image d’en-tête pour ce blog. L’une de mes idées fut de demander à un ami dessinateur ce que lui évoquait le titre de mon blogue. Le même avec qui j’ai collaboré pour la BD d’anniversaire de Dame Blanche il y a quelques années. Il m’a répondu qu’il y penserait. Dans l’immédiat, j’ai continué à chercher, et j’ai finalement trouvé la photo qui orne depuis déjà longtemps ce blogue. Et quelques temps plus tard, j’ai reçu un courriel-surprise de sa part avec un dessin. J’ai balancé un temps entre les deux, pour finalement garder l’image que j’avais déjà, pour la raison suivante: cette photo mettait davantage l’accent sur l’aspect « porte », alors que son dessin mettait davantage l’accent sur les notions « espace » et « fiction »; bref, comme il me semblait que la vocation première de mon blogue était mieux décrite par la porte que par le dessin, qui me décrivait mieux, moi.

Ça n’est pas une raison pour ne pas rendre justice à ce dessin, qui à mon sens a un fort pouvoir d’évocation et a par ailleurs été conçu spécialement pour moi, ce n’est pas rien. Il m’a fallu du temps pour lui trouver un usage alternatif, et encore beaucoup plus pour le mettre en pratique. Deux usages alternatifs en fait. Un usage fixe: il orne désormais ma page de présentation (« à propos »); un usage variable: je l’ai aussi chargé comme avatar – désormais, je pourrai passer de cette évocation de moi, à la machine à voyager dans le temps ou une image de danseur, parce qu’ils sont autant d’aspects de ma personne.

Un mot sur le pseudo que je lui donne dans la page « à propos ». Dame Blanche le pseudonomme « ma Princesse », mais c’est en raison d’une inside joke dont je connais l’histoire mais dont je ne suis pas parti prenante; c’est assez comique sachant qu’il s’agit d’un grand gaillard. Lui-même signe souvent « Justafriend », un pseudo qui évoque de grandes qualités de simplicité et d’ami, mais a aussi un double tranchant. Roi Noir, sur son ancien blogue, l’avait linké sous les mots « He is more than just a friend », un message auquel je souscrit, mais qui fait un peu long pour un pseudo; je lui en ai donc construit un nouveau en prenant deux mots-clés du message de Roi Noir: Morethan.

Parce qu’il le mérite.

En plus, on dirait le nom d’un seigneur elfique.

Décidément…

juin 20, 2009

La journée d’hier était très sexe, me dit mon outil statistique.

Voici quatre recherches qui ont amené des internautes ici, on se demande parfois pourquoi:

1- Punition érotique étudiante

Heu, non, j’ai pas fait ça, je n’en parle pas non plus.

2- Femmes baisées par un prètre vidéo

J’ai des vidéos, mais plus chastes que ça. Je parle aussi un peu des interdits religieux, mais je ne pense pas que ça réponde à vos besoins.
Du coup, on peut se demander si la personne qui a fait la recherche…

3- Swinger

… cherchait des Lindy Hoppers. Je parle de swing et j’ai plusieurs vidéos, bien que je privilégie le West Coast Swing pour diverses raisons déjà exposées… mais swingers, ça peut aussi vouloir dire « échangistes » et là, bien que je n’aie rien contre la pratique, je n’en touche pas un mot ici.

Reste une quatrième recherche:

4- J’aime quoi

Je n’en sais rien. Et voir cette recherche juste après les trois autres me fait m’interroger: vous aimez quoi, chers internautes? et qu’est-ce que vous trouvez ici que je ne vois pas?

Mise à jour de la page « à propos »

avril 14, 2009

J’ai à peine besoin d’interpréter les statistiques pour me rendre compte que les nouveaux arrivants sont très intéressés à cette page, et souvent qu’ils suivent les liens pour la lire. Comme le texte était assez maigrelet avant aujourd’hui, je l’ai donc modifiée. J’en ai profité pour mentionner l’apparition de facto de la danse parmi les sujets privilégiés de ce blog. On peut toujours trouver étrange qu’un blog intitulé « Temps et fiction » parle de danse, mais après tout, « La Plaine » parle bien de Black Metal, alors… (Roi Noir devrait aimer, si j’ai bonne mémoire de ses goûts musicaux).

Niark, niark, niark

avril 9, 2009

Quand je parle de danse sur ce blog, mes statistiques indiquent systématiquement une baisse ou, au mieux, une stagnation du nombre de visites dans les jours qui suivent. J’m’en fous, je fais pas ça pour les statistiques.
J’vous emmerde, hein?
héhé

Ça m’énerve quand ça arrive

décembre 4, 2008

WordPress a un nouveau tableau de bord, nettement plus laid que le précédent, et dont je ne vois pas d’utilité particulière par rapport à l’ancien. Donc je me perds pour rien…

M’énerve…

Joyeux anniversaire Temps et Fiction! (100e billet)

novembre 14, 2008

Souscrivons à une grande tradition du milieu blogosphérique et soulignons le 100ième billet du blog Temps et Fiction. Cela inclut bien sûr tous les billets écrits quand j’étais hébergé sur Québecblogue et qui ont déménagé avec moi sur WordPress.

Quelques statistiques: depuis que je suis sur wordpress, il y a une nette progression des visites. Au jour le jour, les oscillations sont assez importantes. Notons un bond vers le haut il y a quelques jours lors de la publication du billet West Coast Swing et Lindy Hop (Swing). Mais ce n’est pas la communauté swing mondiale qui prend mon blog d’assaut puisque mes statistiques ne mentionnent aucune recherche utilisant des mots-clés liés à la danse. C’est en consultant les statistiques de fréquention à la semaine que la progression des visites est la plus visible: 95 visites il y a deux semaines, 160 la semaine dernière, 229 cette semaine.

Mes visiteurs comprennent évidemment mes proches, soit ma famille, mes amis de Montpellier (Dame Blanche, Câline…) ou leurs relations que j’ai vaguement rencontré en personne ou en virtuel (Boboth, Mésange). Montpelliérain également celui qui répond au pseudo « temps » mais dont je n’ai aucune idée de l’identité. Mes amis de Montréal ne sont pour la plupart pas encore au courant de l’existence de ce blog. Fait exception notamment Arkalys. Et puis je compte aussi quelques visiteurs recrutés sur la Plaine (notamment Perséphone et Julie Godin, peut-être Nicolas Racine qui m’a mis en lien, mais comme il n’a encore jamais laissé de commentaire, je ne puis l’affirmer hors de tout doute).

Les deux principales voies d’arrivée ici sont donc les liens sur les blogues de Dame Blanche et sur La Plaine. Il y a aussi toute une liste de recherche google assez amusante à consulter. Il y a ceux qui arrive ici parce qu’ils savaient ce qu’ils cherchaient (des recherches comme « aigueau » ou « temps et fiction » – 4 au total) et ceux qui arrivent par accdent (« quels sont les temps de la fiction? »). Certains billets attirent des visites. C’est particulièrement le cas de mon billet sur Todorov, qui semble attirer surtout des gens intéressés aux opinions de Montaigne sur l’altérité. Mon billet d’histoire paraguayenne a attiré trois visites, dont une qui s’intéressait au film de Roland Joffe. Mon billet sur la taqiyya en a attiré deux (j’ai fait le test, faut vraiment limiter la recherche aux sites francophones et chercher loin pour me trouver par ce billet), tout comme le billet sur le cours de culture et éthique religieuse (pas étonnant, c’est un sujet d’actualité). Une recherche aussi sur « le reveur dans la citadelle de esther rochon ». Une autre sur le jeu de buzzword. Des recherches qui croisent les mots-clés de différents endroits (« la nation est-elle une fiction? »). La plus comique, c’est probablement « où prendre le goûter Montréal » qui a peut-être référé l’internaute à mon billet sur le thé blanc.

Terminons les statistiques avec les billets les plus consultés de tous les temps. Logiquement, les plus récents sont les plus consultés, à peu près. La palme revient à ma question d’intérêt publique sur mon entête, et six visites derrière vient le billet sur le cour d’éthique et culture religieuse. Après ça, ce sont deux billets sur le swing, celui mentionné plus haut puis Tonight we jam. Mention spéciale à ce dernier qui était destiné à un public privé. Mais il correspond aussi à mon anniversaire.

Merci à tous les lecteurs donc.

Et pour la suite?

Ben on continue comme avant.

Ce qui fait un bon blog

octobre 23, 2008

Sans avoir la prétention de moi-même remplir les critères, je me suis rendu compte que j’en avais quelques-uns lorsque je courais la blogosphère, pour les blogs que j’étais le plus susceptible de retenir pour un retour futur. Tous sont discutables, forcément, mais en voici un aperçu:

Des liens intéressants: un bon blog ne doit pas être un cul de sac, il doit ouvrir sur quelque chose pour m’inciter à poursuivre mon enquête, à découvrir au-delà. Une bonne sélection de liens, c’est aussi offrir une sorte de « garantie » aux lecteurs: va voir là, c’est bon. Après, évidemment les goûts du blogueur et du lecteur peuvent diverger.

La facilité de navigation: comme la table des matières d’un livre, les catégories, sans doute mieux que les tags, un aperçu de la matière traitée sur le blog. Le nuage de tag a l’avantage d’être plus souple et de permettre de franchir les barrières des catégories. L’un et l’autre sont important, parce que je ne veux pas seulement suivre l’actualité du blog, je veux aussi aller creuser dedans, fouiller, prendre connaissance de tout ce qui s’est fait avant mon arrivée.

Une discussion fluide: idéalement, quelques commentaires pour tous les sujets ou presque. L’une des particularité qui rend les blogs si intéressants, c’est l’enrichissement apporté par les commentaires. Il m’importe aussi que le proprio du blog participe à la discussion. Après tout, c’est le devoir d’un hôte. Certains blogs sont malheureusement victimes de leur succès. 200 commentaires, c’est long à lire et ça noie mes propres commentaires dans la masse, j’ai donc peu d’espoir qu’on me réponde. L’idéal, c’est un petit nombre. Entre 2 et 42, disons, mais ce n’est qu’une estimation.

Un contenu intéressant: duh! forcément, c’est pas mal le plus important. La qualité du contenu peut compenser toute faiblesse au niveau des trois autres critères, en particulier les faiblesses de discussion sur les blogs victimes de leur succès. Un blog cul-de-sac mérite aussi d’être visité si son contenu est de qualité, même si ça reste triste. Les sources d’intérêt sont variables selon le lecteur. Je suis plutôt touche-à-tout comme gars, mais en général, je préfère les blogs qui me font faire des découvertes. Les blogs persos m’intéressent si ce sont ceux de mes amis et connaissance, beaucoup moins quand ils sont ceux de parfaits inconnus. Le contenu, ça peut aussi être la qualité d’écriture.

La blogoliste que je présente sur mon blog est généralement présentée en fonction des critères contenu et liens. Exception faite de « tu mourras moins bête », tous les blogs proposés offrent une ouverture vers d’autre blogs qui m’intéressent et que je n’ai pourtant pas mis dans ma blogoliste. C’est que proposer trop de lien, c’est moins efficace comme incitatif. En fait, chacun représente un petit univers: les blogs BD, les blogs politiques/débat, les blogs scientifiques, les blogs de mes amis…

Vous avez des critères particulier quant aux blogs que vous visitez?

Bienvenue sur la nouvelle plate-forme

octobre 22, 2008

Plus facile d’usage pour moi, elle aura aussi probablement l’avantage de planter moins souvent.